English Français

Ingrédients à éviter dans vos cosmétiques

Ingrédients à éviter dans vos cosmétiques

Certains ingrédients contenus dans les produits de beauté conventionnels ne sont pas si bons qu’on semble le dire. Des chercheurs ont indiqué qu’un ingrédient sur huit, parmi les 82 000 utilisés dans les produits de soins personnels, était constitué de produits chimiques industriels.Il s’agit de plastifiants (produits chimiques qui maintiennent le béton mou), de dégraissants (produits utilisés pour nettoyer la saleté des pièces automobiles) et de tensioactifs utilisés dans les peintures et les encres. Ces produits chimiques contiennent notamment des substances cancérigènes, des pesticides, des toxines entravant la reproduction, et finalement des perturbateurs endocriniens qui bloquent, miment, ou déséquilibrent  l’action normale de nos hormones. Je vous laisse le soin d’imaginer ce que cela fait à votre peau, votre organisme et à l’environnement…

Des membres de la fondation David Suzuki ont  interrogé de nombreux Canadiens pour savoir combien d’ingrédients contenus dans la liste « Dirty Dozen » pouvaient figurer dans leurs cosmétiques personnels. Attention! Leurs résultats démontrent que 80% de ces produits corporels contenaient au moins un de ces ingrédients chimiques toxiques.

 

Voici la liste des 12 ingrédients toxiques à éviter selon la fondation David Suzuki :

 

BHA (hydroxyanisole butylé) et BHT (hydroxytoluène butylé) : Ces antioxydants synthétiques sont utilisés comme conservateurs, entre autres dans les rouges à lèvres et les crèmes hydratantes, mais aussi largement utilisés comme conservateurs alimentaires.

 

P-Phenylenediamine (goudron) : colorants à base de goudron de houille et de pigments naturels et inorganiques utilisés dans les cosmétiques et de nombreux colorants capillaires.

 

DEA (diéthanolamine), MEA et TEA : Substances utilisées pour rendre les cosmétiques crémeux et mousseux. Le DEA agit également comme régulateur de pH et il se retrouve dans les hydratants et les écrans solaires. Le DEA, le MEA et le TEA se retrouvent également dans les savons, les nettoyants et les shampoings. Et pourtant, ils sont aussi utilisés à des fins industrielles dans les raffineries de pétrole...

 

DBP (phtalate de dibutyle) : Ingrédient utilisé dans les solvants pour les ongles mais aussi comme plastifiant, empêchant le vernis à ongles de devenir cassant. Également utilisé comme parfum dans de nombreux cosmétiques et malheureusement non répertorié dans la liste des ingrédients (voir également Fragrance / Parfum). Le DBP est couramment utilisé dans le plastique PVC pour le rendre flexible.

 

Libérateurs de formaldéhyde : Plusieurs agents libérant du formaldéhyde sont utilisés comme conservateurs dans la plupart des produits cosmétiques (voir DMDM HYDANTOIN, DIAZOLIDINYL UREA, IMIDAZOLIDINYL UREA, METHENAMINE, QUARTERNIUM-15). Ces agents sont utilisés dans la production de résines pour les produits en bois, dans les revêtements de sol en vinyle et autres plastiques, dans les tissus pour presses permanentes et finalement, dans les nettoyants pour cuvettes de toilettes.

 

Parabènes : Conservateurs les plus utilisés dans les cosmétiques conventionnels. Lorsqu'utilisés comme parfum, le consommateur ne les retrouvera pas sur l’étiquette (voir Fragrance / Parfum). Plus de 75 à 90% des produits commerciaux cosmétiques contiendraient des parabènes, tels que shampoings, nettoyants, exfoliants, revitalisants, lotions, etc. Aujourd’hui, il est indiqué comme toxique pour l’environnement.

 

Fragrance / parfum : Le terme "parfum" figurant sur une liste d’ingrédients cosmétiques (quand il est indiqué, car il peut ne pas l’être) représente généralement un mélange complexe de plus d’une dizaine de produits chimiques (on en compte plus de 3000 différents). Attention, pratiquement tous les produits de soins personnels en contiennent, même les produits dits « non parfumés » (auxquels est ajouté un agent chimique masquant qui empêche le cerveau de percevoir les odeurs!). Ils sont présents dans plusieurs autres produits de consommation tels que les détergents à lessive, les adoucissants et les produits de nettoyage.

 

PEG (polyéthylène glycols) : Composés à base de pétrole et fortement utilisés dans les cosmétiques commerciaux comme épaississant, solvant, adoucissant et vecteur d’humidité. Ils servent aussi de base dans les crèmes hydratantes, les savons liquides, les shampoings, les bains moussants et les gels douche. Également utilisés dans les produits pharmaceutiques comme laxatifs.  

 

Petrolatum : On le connait sous le nom de Vaseline. C'est en fait une huile minérale en gelée, un sous-produit de l’industrie pétrolière. Il est utilisé comme barrière pour retenir l‘humidité dans la peau, et il est incorporé dans les crèmes hydratantes, les baumes à lèvres ainsi que dans les produits de soins capillaires pour faire briller les cheveux.

 

Siloxanes : Des composés à base de silicone utilisés pour adoucir, lisser et humidifier les crèmes hydratantes et déodorantes, le maquillage, les produits capillaires ainsi que les traitements pour le visage. Les siloxanes peuvent également se retrouver dans les implants médicaux, les revêtements de pare-brise hydrofuges, les mastics de construction et les lubrifiants. 

 

Laureth sulfate de sodium (SLES) : Ingrédient utilisé dans les cosmétiques comme détergent et comme ingrédient moussant. Il est couramment utilisé dans les shampoings, les dentifrices, les savons, les gels douche, les nettoyants pour le visage, ainsi que dans les produits d’entretien ménager tel que le savon à vaisselle. Ce produit chimique très irritant est malheureusement bien absorbé par la peau.

 

Triclosan : Principalement utilisé comme conservateur et agent antibactérien dans les antisudorifiques et désodorisants, les nettoyants et les désinfectants pour les mains, les dentifrices, les savons et les crèmes à raser. . Également contenu dans les détergents à lessive, les mouchoirs en papier, les antiseptiques pour les plaies, les jouets, le linge de maison, les matelas, les accessoires de toilette, les vêtements, les tissus de mobilier, les peintures, ainsi que dans plusieurs autres produits ayant des applications médicales.

 

Cette liste en dit long et nous concerne tous car tout le monde utilise des produits de soins corporels ou ménagers. Réalisons que nous absorbons ces ingrédients nocifs quotidiennement en les appliquant sur notre peau, en les respirant, en les avalant…

Il ne s’agit pas d’avoir peur mais plutôt d’être conscient. Si à chaque jour on utilise plusieurs produits contenants de petites doses de ses multiples ingrédients toxiques, ils finissent par s’additionner. De plus, ils se combinent aux autres substances toxiques contenues dans l’air que nous respirons, dans l’eau que nous buvons, dans la nourriture que nous consommons…

Et ayant ces informations, nous pouvons faire des choix plus judicieux pour notre santé.

Valérie Pelletier, herboriste-naturopathe accréditée et présidente Passion Herbale

 

Nous vous invitons à consulter notre gamme de produits corporels 100% naturels (sans aucun de ces 12 ingrédients indésirables) à passionherbale.ca

Source : https://davidsuzuki.org/queen-of-green/dirty-dozen-cosmetic-chemicals-avoid/ 

0 commentaires 0

Laissez un commentaire